Quels compléments alimentaires pour lutter contre le stress ?

blog article

En 1956, dans Le Stress de la Vie (The Stress of Life), Hans Selye définit le stress comme "l'ensemble des moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s'adapter à un évènement donné"[1].

Selye est l'un des pionniers des études sur le stress, qu'il appelle aussi "syndrome général d'adaptation"[1] et dont le concept apparaît en 1925 alors qu'il étudie à l'Université de Prague.

 

 

Le stress, c'est quoi ?

Le stress correspondrait donc à une réponse de l'organisme, lorsque les habitudes et la stabilité d'une personne sont mises à mal. Le corps envoie alors des réponses dites "non-spécifiques". A l'inverse, les réponses spécifiques sont ce qui arrive lorsque, par exemple, nous avons froid, et que l'organisme produit de la chaleur.

Le stress étant causé par un élément précis (stresseur) qui déstabilise, le corps tente de s'adapter avec des réponses, ici, non-spécifiques, pour retrouver l'équilibre. L'état d'équilibre recherché par l'organisme est appelé homéostasie[1].

Un stresseur peut être différent pour chaque personne suivant le moment et l'état d'esprit donné.

Les symptômes du stress

Le corps peut supporter jusqu'à une certaine dose de stress avant d'en subir des conséquences réellement néfastes[1]. Lorsque le stresseur est trop important, ou qu'il y en a plusieurs, les ressources mobilisées par l'organisme pour retrouver un état d'homéostasie ne suffisent plus et le corps s'épuise[1]. Les conséquences vont alors aller en s'aggravant. Ces dernières sont nombreuses : anxiété, surmenage, dépression, épuisement, troubles métaboliques, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaire[2]. C'est pourquoi il est important, pas seulement de gérer, mais de prévenir son stress.

Toutes les situations de stress ne sont pas nécessairement mauvaises. Dans son livre, Hans Selye montre qu'il existe aussi des stress positifs, ou favorables, qu'il appelle "eustress". C'est le genre de stress causé par des situations positives comme un mariage, une promotion, etc.[2]. Le fait d'apprendre à gérer son stress peut permettre de faire d'un stress négatif quelque chose de positif[1].

Les stresseurs

Les sources de stress, ou stresseurs, sont propres à chacun. Ils peuvent être physiques, c'est le cas par exemple d'un accident ou d'une blessure, ou psychiques. La situation actuelle de crise sanitaire, par exemple, implique une charge de stress importante pour beaucoup de monde.

Le syndrome général d'adaptation au stress se manifeste en 3 phases[1] : 1. la phase d'alarme, 2. la phase de réaction et 3. la phase d'épuisement.

Lors de la première phase, l'organisme mobilise ses défenses et tente de s'adapter à la situation, en urgence. La phase de réaction correspond à l'adaptation à la situation stressante. Pour finir, la phase 3 désigne le moment qui suit, quand les ressources de l'individu ne suffisent plus et que l'organisme est épuisé.

Pour éviter de se retrouver dans cette situation d'épuisement, il est fondamental de trouver des mécanismes d'adaptation[2]. Ces derniers vont permettre de gérer le stress quotidien sans se laisser dépasser.

Les mécanismes d'adaptation

Il est bon de différencier stress et anxiété. Là où le premier est une réaction de l'organisme face à une situation ressentie comme non-habituelle, le deuxième, l'anxiété, n'est pas une réaction de cause à effet. Il s'agit plutôt d'une peur liée à un évènement ou à la possibilité d'un évènement traumatisant.

Il existe de nombreuses techniques pour apprendre à vivre plus sereinement a jour le jour, ce qui permet à la fois de mieux gérer son stress et d'éviter des situations angoissantes.

Tout commence par une bonne hygiène de vie. En effet, le stress peut être causé, ou facilité, par toute une série de choses. C'est pourquoi chez Compliment.me, nous pensons qu'une approche holistique, qui prend en compte l'ensemble des facteurs permet une meilleure gestion du stress sur le long-terme.

Qu'est-ce qu'une bonne hygiène de vie ?

Une bonne hygiène de vie repose sur des habitudes quotidiennes pour une santé à la fois physique et mentale. Cela passe, notamment, par :

  • Une alimentation saine et équilibrée : parmi les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé, on trouve la réduction de la consommation de graisses saturées, d'acides gras trans, de sel et de sucres. Les experts préconisent ainsi de consommer davantage de fruits et de légumes, ainsi que des légumineuses et des fruits secs[3].
  • Une activité physique régulière : l'OMS recommande de pratiquer 150min d'activité physique par semaine. Par exemple, marcher avec rythme soutenu pendant 30min, 5 jours par semaine aiderait déjà "améliorer l'endurance cardio respiratoire, l'état musculaire et osseux, et à réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression"[3].
  • Dormir suffisamment : nous n'avons pas tous les même besoins en sommeil, mais la recommandation est entre 7h et 9h par nuit. Pour un sommeil de meilleure qualité, il est préférable d'éviter les écrans et de se coucher à heures fixes.
  • Limiter la consommation d'alcool.
  • Éviter le tabagisme.
  • Boire 1.5L d'eau par jour.

Quand cela ne suffit pas, d'autres méthodes peuvent aider :

  • Pratiquer la méditation et/ou le yoga : en effet, le yoga est reconnu comme une médecine pour le corps et l'esprit[4]. Les postures, ainsi que les exercices de respiration proposés dans l'exercice de ce sport permette d'améliorer la flexibilité, la force, la circulation sanguine et l'absorption d'oxygène. De plus, le yoga, comme la méditation, supposent un état de relaxation qui aideraient à mieux gérer son stress sur le long-terme[4].
  • La respiration ventrale/abdominale : elle est souvent utilisée dans la pratique du yoga et peu être un bon moyen de faire une pause de quelques secondes dans sa journée, pour les personnes qui n'ont pas le temps de s'arrêter trop longtemps. Il s'agit de fermer les yeux et de se concentrer sur sa respiration. A chaque inspiration (par le nez), le ventre se gonfle et à chaque expiration (par la bouche), il se dégonfle. Cet exercice est simple et praticable partout. Il permet un apport suffisant en oxygène, qui peut parfois être amoindri par le stress (respiration saccadée) et offre un moment de répit au cerveau parce que toute la concentration se fixe sur le respiration.

Des compléments alimentaires pour lutter contre le stress

Compléments alimentaires stress - magnésium

Les compléments alimentaires ont pour but de compléter l'alimentation, pour assurer un apport suffisant en nutriments au corps. Chez Compliment.me, nous recommandons une supplémentation tout au long de l'année (en effectuant des pauses de temps en temps), afin de garantir cet apport en nutriments essentiels à l'organisme. En situation de stress, la demande du corps n'est pas la même que le reste du temps et une prise de compléments bien précis peut être utile.

  • L'Ashwagandha

L'ashwagandha est une plante venue d'Inde aux vertus adaptogènes. Cela veut dire qu'elle aide l'organisme à s'adapter aux diverses situations de stress.

 

Découvrez l'ashwagandha de Compliment.me.

  • Le Magnésium

Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l'organisme. Il participe notamment à la réduction du stress et de la fatigue.

 

Découvrez le Complexe de magnésium de Compliment.me.

  • Spray de mélatonine

La mélatonine est une hormone naturellement présente dans le corps, souvent surnommée "hormone du sommeil", elle permet de rétablir un cycle sommeil/éveil normal.

 

Découvrez le Spray de mélatonine de Compliment.me.

 

Chez Compliment, nous proposons une approche personnalisée, afin de mettre au point la cure qui correspond à vos besoins. Pour cela, il vous suffit de passer notre test en ligne de quelques minutes, facile !

 

 

Sources

[1] https://www.editions-tissot.fr/actualite/sante-securite/l-origine-de-la-notion-de-stress-le-modele-de-hans-selye-et-le-syndrome-general-d-adaptation

[2] Selye, H. (1957). Stress. Ed. Scientifiche Einaudi.

[3]https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_adults/fr/

[4]Parshad O. Role of yoga in stress management. West Indian Med J. 2004 Jun;53(3):191-4. PMID: 15352751.

[5] Singh, N.; Nath, R.; Lata, A.; Singh, S. P.; Kohli, R. P.; Bhargava, K. P. (1982). <i>Withania Somnifera</i> (Ashwagandha), a Rejuvenating Herbal Drug Which Enhances Survival During Stress (an Adaptogen). Pharmaceutical Biology, 20(1), 29–35. doi:10.3109/13880208209083282 

 

Mathilde Van Inthoudt