Quels sont les meilleurs compléments alimentaires pour vos cheveux ?

Les cheveux sont considérés comme étant l'une des caractéristiques les plus importantes de l'apparance d'une personne. Au cours de l'histoire, ils ont d'ailleurs été un signe de pouvoir et de beauté[3]. C'est pour cela que la chute de cheveux, bien qu'elle ne soit pas dangereuse pour la santé, représente un réel souci pour une grande quantité de personnes. En effet, les conséquences sur l'estime de soi peuvent être importantes. Alors, à quoi est dûe la chute des cheveux et est-il possible de la prévenir ou de la ralentir ?

L'alopécie

Il existe deux types d'alopécies, c'est le nom scientifique pour désigner la chute des cheveux. La première est l'alopécie androgénétique, son origine est génétique et c'est celle qui concerne environ 50% des hommes à l'âge de 50ans[3]. Cette alopécie est quasi inévitable, puisqu'elle n'est pas causée par des facteurs externes. Il existe néanmoins des traitements médicaux, des implants, etc. Pour celle-ci, il est bon de consulter un dermatologue.

L'alopécie occasionnelle, par contre, peut être évitée et même "guérie". Cette dernière a pour origine des facteurs divers comme la pollution, les hormones (puberté, grossesse, ménopause, pilule), les saisons (exposition au soleil, etc.) ou encore une mauvaise hygiène de vie. En effet, le stress, le manque de sommeil, ou un apport insuffisant en nutriments peuvent entraîner des chutes de cheveux.

Pour les femmes, surtout avant 50ans, l'alopécie est souvent due à un problème nutritionnel. Ainsi, 30% de la population en serait affectée et la cause principale serait un manque de fer[3]. Ce dernier concerne surtout les femmes parce qu'il est souvent lié à la perte de sang, notamment pendant les menstruations.

La santé capillaire, comme celle de la peau, repose avant tout sur un apport nutritionnel équilibré[6]. Effectivement, les vitamines et les minéraux sont nécessaires pour le bon fonctionnement d'un certain nombre d'enzymes et des protéines structurelles, dont le collagène et la kératine[1], qui représente 95% du cheveu.

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires pour les cheveux ?

Compléments alimentaires cheveux : zinc

Les nutriments sont nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme, ce qui veut dire qu'ils le sont aussi à la santé des cheveux. On peut donc dire qu'il existe, en quelque sorte, de la "nourriture pour les cheveux". Peu importe le type : cheveux crépus, raides, ondulés, frisés... Ils ont besoin d'être nourris !

En effet, le métabolisme des cellules du follicule pileux nécessite un apport important en nutriments et en énergie. Une carence en certains nutriments comme les protéines, les minéraux, les vitamines et les acides gras essentiels peut entraîner des effets sur les cheveux, comme une dépigmentation ou une chute plus ou moins importante[2].

Alors, quels sont les nutriments les plus importants pour la santé capillaire ?

Biotine

La biotine est la "vitamine du cheveu". Aussi appelée vitamine B8, elle joue un rôle important dans la production de kératine[7].

Une carence en biotine peut être reconnue par un changement de la structure des cheveux et des ongles, qui se retrouvent fragilisés[2]. Une supplémentation peut alors être envisagée pour revenir à la normale.

Zinc

Le zinc est, lui aussi, un nutriment essentiel au fonctionnement de certaines enzymes et à la synthèse des protéines de la kératine. Une carence en zinc peut donc entraîner des cheveux plus fins, décolorés et fragilisés[2]. Une carence sévère en zinc peut de ce fait mener à de l'alopécie occasionnelle[5].

Certaines études[5] ont montré que la prise de zinc peut alors stopper la perte de cheveux et aider à la repousse.

Découvrez le Citrate de Zinc de Compliment.

Fer

Une carence en fer peut également aboutir à des chutes de cheveux et différentes affections cutanées. En effet, le manque de fer impact la production de kératine et peut donc avoir pour conséquence des poils et des cheveux plus fins[2].

Depuis environ 40 ans, des études mettent en évidence l'importance d'une supplémentation en fer pour lutter contre la chute des cheveux[6].

Découvrez le Pidolate de Fer de Compliment.

Collagène

Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures du corps, elle permet notamment la production de kératine. Le collagène a donc des effets bénéfiques sur la peau, les ongles et les cheveux[4].

Vitamine C

La vitamine C, ou acide ascorbique, est indispensable pour la synthèse normale du collagène et améliore l'absorption de fer par l'organisme[1] in fine, venir perturber la santé de la chevelure.

Découvrez la Vitamine C Liposomale de Compliment.

Vitamine B12

Dans certains cas de carence en vitamine B12, courante chez les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien, on observe également des effets sur les cheveux, comme un grisonnement précoce[2].

Découvrez la Vitamine B12 de Compliment.

Vitamine B3

La vitamine B3 est essentielle à l'approvisonnement énergétique des cellules. Parmi les signes avant-coureurs d'une carence, figure notamment la perte de cheveux[2].

Vitamine B6

Comme beaucoup d'autres nutriments cités ici, la vitamine B6 participe au métabolisme des protéines de la kératine.

Les protéines sont le composant principal des fibres capillaires, c'est pourquoi un régime pauvre en protéines peut avoir des effets sur la croissance des cheveux[2].

Complexe cheveux et ongles

Pour prendre soin de vos cheveux, Compliment.me a sélectionné un Complexe qui réuni notamment du zinc, de la biotine (vitamine B8), de la vitamine B6 et de la cystéine. Cette dernière est un composant de la kératine et est actionné par la zinc et les vitamines du groupe B, pour maintenir les cheveux en bonne santé.

Découvrez le Complexe Cheveux et Ongles de Compliment.

Quand prendre des compléments alimentaires pour les cheveux ?

Si vous souffrez d'une alopécie occasionnelle, elle peut être causée par une carence en l'un ou plusieurs des nutriments cités ci-dessus. Il est alors bon de se complémenter pour stopper la perte de cheveux et redémarrer la pousse.

Chez Compliment.me, nous vous conseillons de ne pas attendre d'en arriver à ce stade. C'est pourquoi nous recommandons une supplémentation à l'année, avec un ajustement de la cure suivant l'évolution des besoins. Notre approche est préventive, avec une supplémentation quotidienne, l'organisme reste dans un état d'équilibre, appelé homéostasie, et cela évite les diverses conséquences qu'une carence peut engendrer.

D'autres astuces pour la beauté des cheveux

En plus des compléments alimentaires, il existe des remèdes naturels pour accompagner leur prise et prendre soin de vos cheveux au quotidien.

Les huiles végétales :

Surnommée "l'huile du poil", elle agirait sur les sourcils, les cils et les cheveux en les renforçant, les épaississant, en accélérant la pousse et en les faisant briller.

Cette huile très nourrissante apporterait de la brillance aux cheveux.

L'huile de monoï est faite à base de feuilles de tiaré macérées dans de l'huile de coco. Ces deux huiles sont recommander pour nourrir le cheveu en profondeur.

Les huiles essentielles :

Cette huile essentielle aurait des vertus pour lutter contre la chute des cheveux. Pour l'utiliser, il faut la diluer dans le shampoing.

L'huile essentielle d'Ylang-Ylang aiderait à redonner de la brillance au cheveu, aurait une action anti-chute et favoriserait la pousse. Elle est également à diluer dans le shampoing.

L'huile essentielle de gingembre agirait comme un réel tonique capillaire, contre la chute de cheveux. Elle est a utiliser avant le shampoing, diluée dans un peu d'huile de ricin et appliquée en masque.

Attention : certaines huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes.

Pour rappel, des cheveux en bonne santé poussent d'environ 13cm par an, ce qui représente plus ou moins 1cm par mois. Le nombre de cheveux "normal" perdus par jour est entre 50 et 100, au-delà de ça, on peut parler d'alopécie.

La santé, que ce soit la santé capillaire ou en générale, passe par une bonne hygiène de vie et un apport suffisant en nutriments. De plus en plus d'études montre l'intérêt de prendre une supplémentation tout au long de l'année, afin de garder l'organisme dans l'état d'homéostasie qui lui sied.

Chez Compliment.me, nous vous proposons des cures de compléments alimentaires sur-mesure, qui répondent à vos besoins et évoluent avec eux. Commencez par passer notre test de quelques minutes, pour avoir une idée de ce qui pourrait vous faire du bien.

Passez le test !

 

[1] Lynne J. Goldberg; Yolanda Lenzy (2010). Nutrition and hair. , 28(4), 0–419. doi:10.1016/j.clindermatol.2010.03.038

[2] Finner, Andreas M. (2013). Nutrition and Hair. Dermatologic Clinics, 31(1), 167–172. doi:10.1016/j.det.2012.08.015

[3] D. H. Rushton; M. J. Norris; R. Dover; Nina Busuttil (2002). Causes of hair loss and the developments in hair rejuvenation. , 24(1), 17–23. doi:10.1046/j.0412-5463.2001.00110.x

[4] https://patentimages.storage.googleapis.com/15/ac/04/6c2b4cb5126e92/US9072724.pdf

[5] Neve, H.J., Bhatti, W.A., Soulsby, C. et al. Reversal of Hair Loss following Vertical Gastroplasty when Treated with Zinc Sulphate. OBES SURG 6, 63–65 (1996). https://doi.org/10.1381/096089296765557295

[6] D. H. Rushton (2002). Nutritional factors and hair loss. , 27(5), 396–404. doi:10.1046/j.1365-2230.2002.01076.x

[7] Patel, Deepa P.; Swink, Shane M.; Castelo-Soccio, Leslie (2017). A Review of the Use of Biotin for Hair Loss. Skin Appendage Disorders, (), 166–169. doi:10.1159/000462981

 

Mathilde Van Inthoudt