Qu'est-ce que la Vitamine C Liposomale ?

La vitamine C est découverte par Albert Szent-Györgyi, ce qui lui vaut de gagner un Prix Nobel en 1937. Elle devient vite populaire et est utilisée en prévention des maladies[1].

La vitamine C est l'un des nutriments essentiels pour notre organisme. Elle est d'ailleurs très présente dans notre corps, notamment au niveau du système nerveux, du métabolisme énergétique et de l'immunité.

Vitamine C et immunité

Les vitamines sont indispensables au fonctionnement du métabolisme et la vitamine C, entre autres, a une influence non négligeable sur le système immunitaire[2]. En effet, certaines cellules comme les lymphocytes T, qui ont un rôle majeur dans la réponse immunitaire secondaire, ont besoin de vitamine C pour être efficaces. Une carence en vitamine C peut donc réduire la résistance contre certains pathogènes[2].

Beaucoup utilisée dans le traitement et la prévention du rhume [1][3], prendre au moins 1g de vitamine C par jour aiderait ainsi à réduire la durée des symptômes chez les adultes et les enfants. De plus, sa prise est aussi recommandée parce que la vitamine C est simple d'utilisation et a peu d'effets secondaires[1] (sauf prise à des doses excessives).

La vitamine C contribue également à réduire la fatigue, à protéger les cellules contre le stress oxydant, à la formation normale de collagène (peau, gencives, muscles, tendons) et, finalement, elle favorise l’absorption du fer[4].

Les aliments riches en vitamine C

Fruits et vitamine C par Lukas

Pourquoi se supplémenter ?

La vitamine C n'est ni produite par l'organisme, ni stockée. Il est donc nécessaire d'en apporter en quantité suffisante par l'alimentation et/ou par la supplémentation. La valeur nutritionnelle recommandée est de 80mg[5].

La carence de vitamine C est appelée Scorbut, elle est plutôt rare aujourd'hui mais étaient assez courante chez les marins au 18ème siècle, qui n'avaient pas accès à une alimentation complète et variée. De nos jours, la carence en vitamine C est généralement moins grave car traitée à temps, les symptômes sont la fatigue, la perte d'appétit ou encore des douleurs articulaires.

Qui doit prendre de la vitamine C en complément ?

Toute personne n'ayant pas une alimentation riche en fruits et légumes devrait se supplémenter. En plus, la prise quotidienne de vitamine C peut avoir un impact positif sur le système immunitaire[4].

Attention toutefois à ne pas dépasser de trop la dose journalière recommandée, un excès de vitamine C peut entraîner des maux de ventre, des diarrhées et parfois des calculs rénaux.

Pour savoir si vous devriez prendre de la vitamine C en complément de votre alimentation, passez le test de Compliment.me et prenez un rendez-vous téléphonique avec notre nutritionniste.

La vitamine C liposomale de Compliment.me 

 

La vitamine C proposée par Compliment.me est sous forme liposomale, ce qui la rend hautement assimilable par l'organisme. La technologie du liposome consiste à encapsuler la vitamine dans un ensemble de corps gras présents dans l'alimentation et qui font partie des membranes des cellules. Au contact de ces membranes, les liposomes fusionnent et libèrent la vitamine C dans l'organisme. Le fait d'utiliser la technologie du liposome permet une meilleure absorption car les intestins vont reconnaître la membrane comme un corps non étranger. 

De plus, la vitamine C étant sensible à l'acidité et à la chaleur, les comprimés proposés par Compliment.me sont fortement dosés, ce qui leur évite d'être complétement détruits avant d'être assimilés. De cette façon, une dose suffisante est délivrée à l'organisme.

 

Vitamine C Liposomale de Compliment.me

 

Composition de notre vitamine C

Vitamine C liposomée 250mg, Lécithine de soja.
Enrob/omhul. Gél végétale HPMC.

 

Sources

[1] R. Nahas, A. Balla. Complementary and alternative medicine for prevention and treatment of the common cold. Can Fam Physician. 2011 Jan;57(1):31-6.

[2] A. Ströhle, A. Hahn. Vitamin C and immune function. Medizinische Monatsschrift fur Pharmazeuten, 01 Feb 2009, 32(2):49-54; quiz 55-6

[3] U. Khalid, T. Saleem, S. Shah.Therapeutic and prophylactic use of vitamin C for the common cold, December 2011Journal of the Pakistan Medical Association 61(12):1252.

[4] Ederman J., Macdonald I., Zeisel S., 2010. Present knowledge in Nutrition, 10 ème édition. Wiley-Blackwell Edition

[5] AFSCA, Apports journaliers recommandés (AJR) pour les vitamines et les minéraux

 

Mathilde Van Inthoudt