icon-account icon-glass

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"

Posté par hello Compliment le

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"

 Le 20 mars est la journée internationale du bonheur. C'est aussi un jour qui nous rappelle à quel point être heureux c'est important.

Etre heureux peut bien sûr sembler assez subjectif. Personne ne l'expérimente de la même manière.  Et beaucoup pense qu'on doit mériter d'être heureux... En réalité, le bonheur est accessible à tous.

Comment être heureux?

Il n'existe pas de manuels ou de formules magiques... Être heureux s'apprend et ce n'est pas tâche facile pour tout le monde.

Une première condition pour être heureux, c’est d’être positif et de penser positivement. C'est ce qu'on appelle le pouvoir de la pensée positive. Ce pouvoir est un des piliers du bien-être. Ces pensées vont donc affecter notre comportement, notre moral, nos émotions, et finalement notre vie, notre santé et notre bien-être. Comme on dit souvent, nous sommes ce que nous pensons!

Mais ce n'est pas tout. Etre heureux, c'est aussi être conscient de sa vie, du moment présent et savourer ces précieux instants. Cela sera d’autant plus facile, si l’on sait ce que l’on veut et ce que l'on est.

Enfin, le bonheur passe aussi par l'autre. Considérer l'autre comme quelqu'un d'équivalent à soi est important. Complimentez-le, ce sera alors vu comme une mise en valeur de l'autre. N'hésitez pas à le complimenter sur ses actions ou sur ses efforts et ses réussites. Facile à donner, le compliment a un impact énorme sur le bonheur de celui qui le reçoit. 

Les hormones du bonheur

Saviez-vous que nous avons 5 hormones du bonheur dans notre corps? Elles portent le nom de dopamine, sérotonine, ocytocine, oestrogène et progestérone. Ces hormones sont directement affectées par notre style de vie. Mais à quoi sert chaque hormone? Explications!

  • La dopamine: ce neurotransmetteur commande le système de gratification du cerveau. Il est synthétisé par de la tyrosine, un acide aminé.
  • La sérotonine: celle-ci stimule l’humeur! Le meilleur moyen d'augmenter le taux de sérotonine est de faire quotidiennement de l'exercice physique. C'est ce neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la dépression.
  • L'ocytocine: surnommée "l'hormone de l'amour", cette hormone est surtout connue pour favoriser l'attachement entre une mère et son enfant, mais elle participe fortement à l'affection qui se crée entre les individus.
  • L'oestrogène: cette hormone, féminine, aide à réduire l'anxiété mais aide aussi la production de sérotonine. En réduisant l'anxiété et l'irritabilité, elle vous permet la stabilité de votre humeur.
  • La progestérone: Une autre hormone féminine souvent appelée l'hormone du sommeil. Elle permet de contrer les sautes d'humeur et l'irritabilité. Le stress et de mauvaises habitudes alimentaires la font diminuer.

C'est donc avec des gestes du quotidien que nous pouvons favoriser la quantité de ces hormones dans notre corps. Mais pas que... Compliment peut vous aider à stimuler ces neurotransmetteurs et ces hormones grâce à deux compléments alimentaires essentiels:

  • L'ashwagandha: une plante d'origine indienne qui favorise le sommeil. Dans cette gélule, on retrouve en grande quantité du trytophane, précurseur de la sérotonine. Il permet de lutter contre les troubles dépressifs.
  • La tyrosine: un acide aminé essentiel à la formation de dopamine. Elle contribue à un niveau plus élevé d'énergie et de motivation.

Commandez votre cure bonheur sur notre site internet www.compliment.me.

Les effets du bonheur

De nombreuses recherches démontrent que les effets du bonheur touchent tous les aspects de notre vie. Le bonheur peut vous servir à guérir de certaines maladies ou encore à améliorer vos performances.

Compliment vous propose un petit récapitulatif de ses effets:

  • Le stress

Les personnes ayant un bonheur plus élevé ont montré un taux de cortisol relativement bas. Le cortisol est une hormone qui, s'il est secrété en excès lors d'un coup de stress par exemple, peut contribuer à l'apparition de différents dérèglements corporels.

  • Les maladies cardiovasculaires et respiratoires

En 2010, un article intitulé « Don’t worry, be happy » démontre que la pratique d’une psychologie positive baisse le risque d’infarctus de 22 %!

Ensuite, les personnes le plus heureuses présentent souvent un pouls moins élevé que leurs homologues. Et enfin, les personnes étant les moins heureuses présentent un nombre de fibrinogènes douze fois plus grands. Les fibrinogènes sont des protéines jouant un rôle significatif dans le coagulation sanguine.

  • L'inflammation et le système immunitaire

Les gens les plus heureux montrent des concentrations plasmatiques plus faibles en cytokines qui favorisent tous les processus inflammatoires du corps. Cela permet de réduire les risques de tendinites, arthrites, troubles digestifs ou maladies systémiques.

Lorsque notre cerveau perçoit quelque chose de manière positive, on observe une meilleure réponse des anticorps favorisant une amélioration des fonctions immunitaires et la résistance aux infections.

  • Le choix d'une vie plus saine

Les gens heureux développent des comportements plus sains en termes de nutrition, d’hygiène de vie, d’exercices physiques et de pratiques « positives », contribuant à une meilleure santé. Le tout permettant ainsi un mode de vie plus sain et une durée de vie prolongée.

Envie d'en savoir plus sur le bonheur ? Compliment vous a sélectionné une vidéo rien que pour vous ! 

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons le monde. »
Bouddha


Post plus anciens Post plus récents

Sale

Unavailable

Sold Out